Citations 1

 

On fait ce métier parce qu’on a besoin d’amour. On a besoin que les gens nous disent qu’ils nous aiment de différentes manières et qu’ils s’intéressent à ce qu’on fait. On a besoin d’être appréciés : notre estime de nous-mêmes est sou­vent proportionnelle à l’amour que les gens nous donnent. Je ne dis pas que c’est sain, je dis simplement que c’est souvent ainsi que ça se passe. Mais il faut apprendre que tous ces compli­ments qu’on nous fait, toutes ces marques d’appréciation qu’on nous accorde, sont des cadeaux et que, s’ils nous sont enlevés, la vie doit continuer. Il faut apprendre à regarder ailleurs pour nourrir l’estime de soi. Et avant tout, porter le regard à l’inté­rieur de soi-même.

                          (Propos de Calixte Duguay tirés du livre Aussi longtemps que je vivrai)

Un jour, à Montréal, je suis allé visiter le cimetière protes­tant. Tout à coup, me voilà devant un monument funéraire en pierre deux fois plus grand que ma maison et qui avait dû coûter quatre fois plus cher tellement il était richement orné. Je me suis fait la réflexion que ce monsieur, dont le nom m’était totalement inconnu, avait fait ériger ce monument pour se perpétuer dans le temps. Du même souffle, je me suis dit que c’était peut-être pour ça que j’écrivais des chansons.

 

                        (Propos de Calixte Duguay tirés du livre Aussi longtemps que je vivrai)